"Prenez soins de votre corps. C'est le seul endroit ou vous êtes obligés de vivre"

La Réflexologie plantaire

Présentation de la réflexologie.

• La réflexologie plantaire comme beaucoup de techniques holistiques

vise à mobiliser la force vitale de l’organisme. Cette force vitale représente nos forces d’auto-guérison. En effet, nous avons tout en nous pour nous auto-guérir.

• Technique réflexe :

Elle se pratique par des pressions avec le bout des doigts sur des points précis du pied. Les points recouvrent tout le pied.

Ces points ou zones sollicités sont dits « réflexes » car ils correspondent à d’autres points ou zones du corps. Au même titre que les pieds, les mains, les oreilles, le nez, le crâne, le visage sont des zones réflexes.

But

• La réflexologie plantaire fait partie des médecines traditionnelles holistiques qui ont pour but de maintenir en santé. Néanmoins la réflexologie peut soulager un grand nombre d’affections. En aucun cas, elle cherchera à se substituer à une pratique médicale et/ou diagnostique. Elle peut accompagner et soutenir un traitement médical avec succès. 

Comment ça marche ?

La peau est en lien au niveau embryonnaire avec le système nerveux et porte encore cette mémoire. De ce fait, il existe plusieurs zones réflexes dans le corps humain.

• Elle stimule la Force Vitale, stimulant de ce fait nos forces d’auto guérison.

• Elle stimule la production d’endorphines.

• Elle stimule des nerfs en relation avec certains organes.

• Elle améliore la circulation sanguine et lymphatique.

• Elle dissout des dépôts de cristaux qui se forment à certains endroits, en raison d‘un excès d’acidité dans les tissus.

• Elle augmente la circulation énergétique.

Historique de la Réflexologie Plantaire.

• La réflexologie plantaire plonge ses racines dans toutes les civilisations ancestrales. Chez les Incas, en Chine, en Inde, dans certaines régions d’Afrique

• Dans la Grèce antique, Hippocrate (460-337avJC), père de la médecine, avait compris la valeur du massage et l’enseignait à ses élèves.

• Une illustration a été découverte en Egypte, datant de l’an 2330 avant J.C dans la sépulture du médecin Ankhmahor à Saqqara.

• Elle nous informe que les réflexologies palmaire et plantaire étaient pratiquées.

• Les hiéroglyphes signifient d’après l’institut de Papyrus du Caire:

« Ne me fais pas mal. »

« Je ferai en sorte que tu me remercies ».

• Il semblerait que la réflexologie vit le jour avant l’acupuncture, il y a plus de 5000 ans.

Elle emprunte des voies ou méridiens, descendant vers les pieds, les mains. On agit en exerçant une pression sur des points essentiels pour garantir un flux énergétique harmonieux

• En 1917, le docteur William Fitzgerald (1872-1942) du Connecticut, spécialiste du nez, des oreilles et de la gorge, découvre l’existence des dix zones de communication traversant verticalement le corps et la tête jusqu’à l’extrémité des doigts et des orteils. Il s’aperçoit qu’en pressant sur certaines zones, il peut se passer de cocaïne pour anesthésier. Cela tomba en désuétude lorsque médicaments et modes opératoires chirurgicaux modernes prirent le relais.

Edwin F. Bowers, médecin de New- York observe les techniques de

Fitzgerald. Il est convaincu de l'importance de cette méthode et écrit un article qui lance la réflexologie en Amérique.

Georges Starr White, médecin de Los-Angeles pratique avec grand succès la réflexothérapie.

• Dans les années trente, un autre médecin américain Joe Shelby Riley, assistant du Docteur Fitzgerald, poursuit les travaux de réflexologie.

C'est Eunice Ingham (1889-1974), une physiothérapeute américaine, étudiante du Dr Shelby-Riley et assistante de Dr Fitzgerald, qui mit au point au début des années 1930, à partir des découvertes du médecin, la réflexologie telle qu'on la connaît aujourd'hui. Elle est l'auteure du premier traité de réflexologie moderne qui propose une cartographie des mains et des pieds comme parfait reflet du corps, proposant ainsi, avant que le concept ait même été élaboré, une représentation holographique du corps humain.

Elle a donné des séminaires partout en Amérique du Nord et c'est en 1973 qu'elle fonde la première école de réflexologie, le National Institute of Reflexology, dorénavant dirigé par Nancy et Dwight Byers, neveu d'Eunice Ingham. Ceux-ci transmettent l'enseignement reçu dans plusieurs pays du monde dont le Canada, sous la bannière de l'International Institute of Reflexology.

Indications :

• Elle s’applique à tous du nourrisson au vieillard, en adaptant à chacun la séance.

La réflexologie plantaire a de bons résultats sur tout et plus particulièrement :

Les douleurs ostéo articulaires.

• Les troubles du sommeil.

• Les troubles émotionnels.

• Les troubles digestifs.

Les troubles dus au stress.

• Les enfants sont en général en bonne affinité avec cette technique.

• Il serait préférable de recevoir une séance en réflexologie plantaire régulièrement et de façon préventive, de sorte à rester en santé, et à maintenir son équilibre.

Contre-indications

• Les contre-indications majeures sont les cas d’urgence : traumatismes du pied (entorses…) et les cas de thromboses (phlébite…).

• La thrombose veineuse profonde ou phlébite ou thrombophlébite est due à la formation d’un caillot (thrombus) dans le réseau profond.

• Nous nous abstiendrons de traiter des personnes relevant de la psychiatrie.

Champ d’action de la Réflexologie :

 Le principal champ d’action de la réflexologie plantaire sont les troubles fonctionnels.

• Un trouble fonctionnel est un trouble qui atteint la fonction de l’organe.

• Un trouble lésionnel est un trouble qui atteint l’organe en lui-même. Une lésion s’est créée dans l’organe.

• En présence d’une maladie lésionnelle qui est en général traitée par la médecine conventionnelle, la réflexologie sera proposée comme un accompagnement de ce traitement.

• Elle aidera à ce que le traitement soit mieux supporté.

• Le cas est flagrant dans les cas de cancers traités par chimiothérapie.

Adaptation de séance.

• La réflexologie plantaire s’occupe d’une personne et non d’une maladie.

Il est essentiel d’adapter la pression des doigts et le temps de la séance de façon à ne pas provoquer de grosses crises curatives.

Adaptation spécifique avec :

• Les femmes enceintes de moins de trois mois. (Réflexologie oui mais pas de traitement des ZR génitales).

• Les hypertendus. (Détente progressive).

• Les diabétiques. (Détente progressive).

• Les personnes atteintes de cancer.

La Déontologie

• En aucun cas la réflexologie ne cherche à se substituer à la médecine classique.

• Jamais il ne sera fait de diagnostic, ni de demande de modification ou arrêt de traitement. Ceci est réservé aux médecins.

• En revanche, la Réflexologie accompagne et soutient les traitements allopathiques avec succès.

• Le Réflexologue est soumis à l’obligation de discrétion.

Me contacter

06 44 66 74 65
christophemassage26@gmail.com
647 chemin de la grande montée 26790 Rochegude

Réseaux sociaux

© Copyright. @christophe Desville tous droits réservés